empathy-985973_640

Etes-vous assez « compatissant »?

Posted on:

Etes-vous assez « compatissant »?

La période de Noël est propice à ce qu’on appelle « la compassion »… On pense aux sans -abris, aux personnes isolées, aux malades… Et pendant quelques minutes un voile de tristesse se pose sur nous, avant de retourner à la joie et la lumière des fêtes et c’est bien normal.

Est ce vraiment de la compassion? Etymologiquement, « com-passion » c’est « souffrir avec. » Mais avec une idée de contribuer à alléger la souffrance d’une façon ou d’une autre, d’aider, de trouver des solutions. Bref, d’être dans l’action! Au contraire de l' »empathie » par exemple ou on partage une souffrance mais avec sentiment, sans pouvoir agir.

L’Empathie c’est la douleur immobile avec l’autre. La Compassion c’est le partage mais de façon active pour soulager.

Et vous? comment vous regardez-vous? avec empathie ? ou avec compassion? Choisissez la compassion, elle vous permet de neutraliser le côté négatif de l’empathie qui vous garde dans une immobilité et peut à la longue vous plonger dans la neurasthénie ou la dépression. En revanche, si vous vous regardez avec compassion, vous pouvez accéder au pardon de vous même qui vous conduit vers une ouverture personnelle et une guérison à tous les coups. Se pardonner est la base de tout développement et de tout progrès personnel. La compassion est l’outil premier, celui qui vous permet de prendre conscience qu’il est quand même très très difficile de vivre dans ce corps et dans ce monde. Mais, chaque avancée personnelle est une réussite et un éclat de lumière. Alors…. Soyez compatissant avec les autres et avec vous même!

Share:
X